Au sujet de l’ACSTA

Qui nous sommes

L’Administration canadienne de la sûreté du transport aérien est une société d’État chargée d’assurer la sûreté des aspects critiques du système de transport aérien – du contrôle des passagers et des bagages au contrôle des employés des aéroports.

Établie le 1er avril 2002, l’ACSTA est entièrement financée par des crédits parlementaires et rend des comptes au Parlement par l’entremise du ministre des Transports.

L’ACSTA est dirigée par un conseil d’administration et ses activités sont dirigées par une équipe de haute direction.

Ce que nous faisons

L’ACSTA a pour mandat de protéger le public par un contrôle efficace et efficient des voyageurs aériens et de leurs bagages. Notre but est de fournir un niveau de service de sûreté professionnel, efficace et uniforme dans tout le pays, respectant ou surpassant les normes établies par Transports Canada.

Mandat

L’ACSTA constituait la principale réponse du gouvernement du Canada aux événements du 11 septembre 2001. Elle faisait partie d’une enveloppe globale de 2,2 milliards de dollars destinés à des initiatives de sûreté aérienne, comprise dans le budget de décembre 2001. L’organisation a été établie le 1er avril 2002.

L’ACSTA réalise le mandat du contrôle de la sûreté aux 89 aéroports désignés partout au pays au moyen d’un modèle de tiers fournisseur de services de contrôle. Elle joue un rôle clé dans le système de transport aérien au Canada, assumant la responsabilité de réaliser les quatre activités obligatoires suivantes :

  • Contrôle préembarquement : Le contrôle des passagers, de leurs bagages de cabine et de leurs effets personnels avant leur entrée dans la zone sécurisée d’une aérogare;
  • Contrôle bagages enregistrés :  Le contrôle des bagages enregistrés (ou bagages de soute) des passagers pour détecter les articles interdits, comme les explosifs, avant l’embarquement de ces bagages dans un aéronef.
  • Contrôle des non-passagers : Le contrôle aléatoire de non-passagers et de leurs effets personnels, y compris leurs véhicules, qui entrent dans les zones réglementées de l’aérodrome des aéroports qui présentent les risques les plus élevés. Au nombre de ces non-passagers, mentionnons le personnel de l’ACSTA, les agents de contrôle, les membres d’équipage et le personnel de cabine, le personnel du service à la clientèle des transporteurs aériens, les bagagistes, les fournisseurs et les autres employés de l’aéroport.
  • Carte d’identité pour les zones réglementées (CIZR) : Le système qui utilise les données biométriques du détenteur (image de l’iris et empreintes digitales) pour permettre aux non-passagers d’accéder aux zones réglementées des aéroports. L’administration aéroportuaire est l’autorité définitive qui établit l’accès aux zones réglementées de l’aéroport.

Mission

L’ACSTA a pour mission de protéger le public en assurant la sûreté des aspects critiques du système de transport aérien.

Vision

La vision de l’ACSTA est d’être reconnue dans le monde comme chef de file en matière de contrôle de la sûreté de l’aviation et nous réaliserons notre vision par le truchement de :

  • Notre service : Nous nous assurons d’offrir la meilleure expérience possible aux passagers et de maintenir le niveau de sécurité le plus élevé possible, tout en apportant de la valeur aux Canadiens grâce à une utilisation optimale de nos ressources.
  • Notre capital humain : Nous sommes activement dévoués et engagés à donner l’exemple.
  • Nos partenaires : Nous collaborons avec nos partenaires en vue d’atteindre des objectifs et des intérêts communs.