Réunion publique annuelle 2019 : Notes d'allocution

Le 27 février 2020 - Présentation vidéo

Message de bienvenue et présentation des orateurs

Bonjour, hello et merci d’être parmi nous à l’occasion de la réunion publique annuelle de l’Administration canadienne de la sûreté du transport aérien.

Mon nom est Maryam Mashaie, et je suis ravie d’être ici aujourd’hui pour vous présenter nos deux conférenciers – Marguerite Nadeau, présidente du Conseil d’administration, et Michael Saunders, président et chef de la direction. Ils discuteront des réalisations de l’ACSTA au cours de la dernière année ainsi que des défis et des possibilités que nous entrevoyons avec enthousiasme pour l’année prometteuse à venir.  

Cédons tout d’abord la parole à madame Nadeau, qui est présidente du Conseil d’administration de l’ACSTA depuis 2017.

Madame Nadeau, qui est conseillère de la Reine depuis 1990, possède une expérience approfondie en tant que cadre supérieur dans les domaines du droit, de la gouvernance, de la planification stratégique, des ressources humaines et de la sécurité. Elle a occupé les fonctions de vice-présidente, avocate générale et secrétaire de la société à la Monnaie royale canadienne et a siégé au conseil d’administration des Sœurs de la Charité des Services de santé d’Ottawa. Madame Nadeau siège maintenant au conseil d’administration du Centre de santé communautaire Côte-de-sable à Ottawa et au conseil d’administration du Centre d’exposition L’Imagier, une galerie d’art contemporain à Aylmer.

Madame Nadeau.

Merci, madame Nadeau.

Notre prochain conférencier est Mike Saunders. Monsieur Saunders s’est joint à l’ACSTA en juillet 2008 en tant que vice-président et chef de la technologie après une carrière de 28 ans à la Gendarmerie royale du Canada où il a atteint le rang de commissaire adjoint et a occupé des postes de niveaux supérieurs, notamment celui de dirigeant principal de l’information et directeur général du Collège canadien de police. Il possède un baccalauréat en études professionnelles, en administration des affaires et en gestion des ressources humaines de la Barry University à Miami, en Floride.

Monsieur Saunders.

Merci, monsieur Saunders.

Ceci conclut notre réunion publique annuelle. Nous sommes heureux d’avoir pu discuter de la dernière année et présenter un aperçu de l’année qui s’annonce.

Veuillez noter que vous pouvez poser des questions de suivi et demander des précisions par l’entremise de notre site Web, à l’adresse acsta.gc.ca, jusqu’au 5 mars 2020. Les réponses seront affichées sur le site peu après.

Merci encore d’avoir été des nôtres et nous espérons vous revoir l’an prochain.

back to top

Notes d’allocution pour Marguerite Nadeau, présidente du Conseil d'administration

Merci beaucoup, Maryam, et merci à tous ceux et celles qui sont des nôtres aujourd’hui.

En tant que présidente du Conseil d’administration de l’ACSTA, je suis ravie de pouvoir vous faire part des activités que nous avons réalisées en 2019, une année marquante pour l’Administration.

En février 2019, dans le cadre du Budget fédéral, le gouvernement du Canada a annoncé que les actifs et les passifs de l’ACSTA seraient vendus à une entité privée à but non lucratif et a ensuite adopté une loi à cet effet. Il s’agit, bien sûr, d’un énorme changement pour l’ACSTA, mais un changement auquel nous étions prêts étant donné que nous avons aidé le gouvernement à mener son examen de la gouvernance de l’Administration. La transition découle de cet examen.

Après une transition réussie, la nouvelle entité à but non lucratif disposera d’une plus grande stabilité financière et sera en mesure d’établir une corrélation entre le financement et la demande. Elle sera aussi en mesure de planifier à plus long terme.

Le processus de transition a été entamé lors de l’annonce du budget et est encore en cours. À l’heure actuelle, Transports Canada collabore activement avec une entité organisationnelle provisoire, nommée « administration de contrôle désignée » ou « ACD », concernant la vente des actifs de l’ACSTA. L’ACD est composée de personnes désignées œuvrant au sein du secteur de l’aviation. Nous ne savons pas à quel moment cette transaction aura lieu, bien que les deux parties planifient actuellement terminer les négociations relatives au contrat d’achat dès que possible cette année.

Dans sa lettre de mandat, le premier ministre demande au ministre des Transports de mener la transaction à bien et précise que l’entité indépendante qui en résultera devrait se pencher sur l’amélioration de l’expérience des passagers.

Au cours de la dernière année, le Conseil d’administration de l’ACSTA a travaillé avec acharnement en vue d’appuyer la planification des activités liées à la transition. Nous avons établi un Comité de transaction afin d’évaluer les renseignements relatifs à ce processus et de conseiller le Conseil d’administration, dans son ensemble, à mesure que nous progressons. Il importe de noter que, parce que les membres du Conseil d’administration de l’ACSTA sont nommés par le gouverneur en conseil et par l’industrie, il fallait s’assurer que le comité soit constitué uniquement de membres qui n’ont aucun intérêt direct pour les résultats de la transaction, autre que leur intérêt dans la sûreté aérienne.

Une fois que les actifs de l’ACSTA auront été vendus à la nouvelle ACD, l’Administration, à titre de société d’État, poursuivra ses activités pendant plusieurs mois alors qu’elle termine son processus de liquidation et continue à remplir ses autres obligations organisationnelles.

Dans l’intervalle, le but premier du Conseil d’administration est de veiller à ce que l’ACSTA continue de remplir son mandat, à savoir fournir des services de contrôle de sûreté qui sont efficaces et efficients.

Au cours de la dernière année, nous avons accompli de grandes réalisations qui ouvriront la voie à d’autres réussites futures.

Le Conseil a supervisé l’aménagement des premiers points de contrôle ACSTA Plus à Edmonton et Halifax, les deux aéroports les plus récents à être équipés de ce système à rendement élevé.

ACSTA Plus continue d’impressionner nos partenaires aéroportuaires. Tom Ruth, président-directeur général de l’aéroport international d’Edmonton, est venu à Ottawa afin de rencontrer le Conseil d’administration, de manifester son enthousiasme à l’égard du système et de remercier l’ACSTA pour son aide relative à la récente remise à neuf du hall de sûreté de l’aéroport.

Deux des réunions trimestrielles du Conseil d’administration tenues l’an dernier ont eu lieu à l’extérieur de la capitale fédérale, une à Toronto et l’autre à Québec – ce qui nous a donné l’occasion d’y visiter l’aérogare nouvellement rénovée. Tenir des réunions dans d’autres villes permet au Conseil de se familiariser avec les opérations de la société dans des aéroports de taille et de complexité diverses, d’y faire plus facilement la connaissance des employés et de recueillir directement les commentaires de plusieurs intervenants aéroportuaires.

Deux modifications à la composition du Conseil ont été apportées en 2019.

Nous avons accueilli Mme Penny J. Westman en tant que nouvelle membre. Elle compte une longue liste de réalisations dans les secteurs du droit et des assurances, et contribue déjà de façon importante aux activités du Conseil à titre de présidente du nouveau Comité de transaction.

Nous avons aussi fait nos adieux à M. Raf Souccar. M. Souccar était membre du Conseil depuis 2015 et a participé à plusieurs comités. Le Conseil a grandement profité de son expertise et je le remercie de ses contributions à l’ACSTA et de son dévouement à son égard.

Je profite de l’occasion pour remercier tous les membres du Conseil d’administration de leurs contributions au cours de la dernière année. Comme je l’ai déjà mentionné, c’était une année unique dans l’histoire de l’ACSTA et l’encadrement qu’ils ont fourni fait en sorte que l’Administration est maintenant prête à tirer le meilleur parti des possibilités qui l’attendent.

Au nom du Conseil d’administration, je tiens également à remercier la direction et le personnel de l’ACSTA, qui ont assumé des tâches supplémentaires liées à la transition tout en assurant la continuité des opérations.

Le Conseil et moi demeurons résolus à superviser le bon travail de l’ACSTA pendant les prochains mois et sommes impatients de célébrer d’autres réussites.

 

back to top

Notes d’allocution pour Michael Saunders, président et chef de la direction

Merci Maryam, et merci Madame Nadeau.

C’est avec plaisir que je m’adresse à vous alors que j’entame ma quatrième année en tant que président et chef de la direction de l’ACSTA, afin de vous parler de nos plus récentes réalisations, de nos principales priorités et de nos plans pour la prochaine année.

La plus grande nouvelle de l’année dernière a été – sans doute – l’annonce de l’intention de vendre les actifs de l’ACSTA à une entité privée à but non lucratif, qui ensuite assumera les responsabilités du contrôle de la sûreté. Nous nous sommes lancés dans ce projet emballant cette année, tout en maintenant la stabilité et la continuité de nos opérations dans les aéroports. La sûreté est notre priorité absolue et le maintien d’opérations stables est essentiel pour assumer cette responsabilité.

L’ACSTA joue un rôle de soutien dans cette transaction en répondant aux questions et en fournissant des renseignements. La transition vers une entité privée à but non lucratif est une entreprise d’envergure qui nécessite la collaboration de toutes nos directions générales. Comme point de départ, nous avons fourni plus de 1 000 documents aux équipes de la négociation afin qu’elles puissent les examiner.

Nous nous engageons à adopter une approche axée sur la planification et les opérations qui englobe tous les moyens nous permettant d’assurer une transition harmonieuse. Cela comprend assurer un soutien relatif

  • à la vente des actifs de l’ACSTA à la nouvelle administration de contrôle désignée;
  • aux préparatifs en vue de l’entrée en fonction de la nouvelle administration;
  • à la dissolution de l’ACSTA.

Je suis d’avis que nous sommes également en voie de jeter les bases d’un service de contrôle du transport aérien national plus durable, qui répondra aux attentes du public voyageur et du secteur de l’aviation, dans son ensemble.

Bien que plusieurs détails n’ont pas encore été réglés, nous avons préparé différents scénarios afin de prendre une longueur d’avance et d’être prêts une fois que les décisions auront été prises.

L’objectif, pour nous et les parties en négociation, est d’assurer une transition harmonieuse vers la nouvelle entité à but non lucratif.

Entre-temps, nous continuons à assurer la prestation de services de contrôle de sûreté efficaces tout en offrant la meilleure expérience possible aux passagers.

Parmi les mesures les plus visibles de notre réussite, nous pouvons citer les niveaux de service en matière de temps d’attente. Je suis ravi d’annoncer que nous avons d’ailleurs dépassé notre cible en 2018-2019. Nous visons un objectif de 85/15, selon lequel en moyenne, 85 % de tous les passagers attendent 15 minutes ou moins pour être contrôlés dans les huit plus grands aéroports canadiens au cours de l’exercice. En 2018-2019, nous avons atteint un niveau de service de 92,2 %.

Il y a encore plus matière à se réjouir étant donné le fait qu’il s’agissait d’une autre année marquée par une croissance du volume de passagers. En 2018-2019, nous avons contrôlé un nombre record de 67,9 millions de passagers – ce qui représente 1,7 million de passagers de plus que l’année précédente. Et nous sommes en voie de battre ce record de nouveau cette année.

Afin de relever ce défi, nous innovons sans cesse. Cette année, nous avons aménagé des points de contrôle ACSTA Plus à Halifax et Edmonton, et avons installé d’autres voies ACSTA Plus à Toronto-Pearson, l’aéroport le plus achalandé au Canada.

Nous avons également poursuivi notre projet de recapitalisation du contrôle des bagages enregistrés sur dix ans, lequel devrait être achevé en 2021. Dans le cadre de cette entreprise, l’ACSTA met à niveau ses systèmes de contrôle des bagages enregistrés avec des technologies haut de gamme afin d’éliminer la répétition des tâches de contrôle et de faciliter les déplacements des passagers qui partent du Canada et transitent par un aéroport des États-Unis. Cette initiative a demandé beaucoup de travail et procurera des avantages à notre organisation pendant plusieurs années à venir.

Nos sondages trimestriels auprès des passagers continuent de montrer qu’ils sont également satisfaits du travail que nous accomplissons. Nous sommes particulièrement fiers de dire que la confiance des passagers à l’égard de l’efficacité du contrôle de sûreté a atteint un niveau inégalé de 85 % au cours du dernier trimestre. Cette récente augmentation fait en sorte que nous avons dépassé notre cible organisationnelle de 10 % à ce chapitre. Cela en dit long sur notre mandat et la valeur que nous apportons au secteur de l’aviation. Notre raison d’être est de protéger le public en assurant la sûreté des aspects critiques du réseau de transport aérien, et ce résultat reflète l’appui de notre principal intervenant – le public voyageur.

Cette année, nous avons aussi lancé notre série destinée au public, Des gens vrais, une campagne multimédia mettant en valeur les profils de certains de nos agents de contrôle d’un bout à l’autre du pays. Les vidéos, les affiches et les publications sur les médias sociaux diffusées dans le cadre de cette campagne communiquent un important message : nos agents de contrôle sont des professionnels dévoués et talentueux aux intérêts et aux expériences uniques.

Par exemple, il y a Jenna à Montréal qui est DJ et productrice de musique en plus d’être agent de contrôle. À Winnipeg, il y a Parrish, un ancien militaire fier qui fait du bénévolat pendant ses temps libres en jouant le rôle du père Noël. Cette campagne s’est avérée une excellente façon de manifester notre fierté envers nos agents de contrôle – les personnes qui effectuent le contrôle de sûreté jour après jour.

Alors que nous entamons cette nouvelle année – qui apportera d’importants changements et de vastes possibilités – je tiens à remercier tous les employés de l’ACSTA pour les efforts qu’ils ont consentis au cours de la dernière année. Votre détermination à assurer une transition réussie et à continuer d’offrir d’excellents services de contrôle fait en sorte que l’année à venir sera tout aussi exceptionnelle.

Je remercie aussi Madame Nadeau et notre Conseil d’administration. Ce fut un plaisir de travailler avec vous et de participer à la réussite de l’ACSTA.

Pour finir, au nom de l’équipe de la haute direction de l’ACSTA, je vous remercie de vous être joints à nous aujourd’hui.

back to top