Série des gens vrais - Profils

Rencontrez Amelia

Amelia est agente de contrôle à l’aéroport international de Vancouver depuis 12 ans. Elle est auteure-compositrice-interprète et transgenre et se produit sous son nom de scène Saygal.

haut de la page

 

 

Rencontrez Riyaz

Riyaz est agent de contrôle à Calgary depuis 11 ans. Il est chef spirituel et militant pour la paix, et parle quatre langues. Sa plus grande passion, au travail comme dans la vie de tous les jours, est d’aider les gens.

haut de la page

 

 

Rencontrez Gerome

Gerome, agent de contrôle à Edmonton, compare son emploi à son autre passion : le basketball, car les deux nécessitent de la communication, le désir de bien accomplir son travail et la volonté de travailler dur en équipe.

haut de la page

 

 

Rencontrez Sandra

Sandra est agente de contrôle à Winnipeg depuis 19 ans. Elle travaillait au moment où les attaques du 11 septembre ont été perpétrées. Elle est survivante du cancer et entièrement dévouée à ses deux chiens.

haut de la page

 

 

Rencontrez Shaquille

Shaquille est agent de contrôle à l’aéroport Pearson de Toronto, passionné de jeux vidéo et mécanicien. Il sait qu’il a fait du bon travail quand ils voient un sourire éclairer les visages des passagers.

haut de la page

 

 

Rencontrez Steve

Steve dit qu’on ne devrait jamais garder un emploi qu’on n’aime pas et il est agent de contrôle à Ottawa depuis 30 ans. En dehors du travail, il adore passer du temps avec sa femme et ses deux enfants.

haut de la page

 

 

Rencontrez Jenna

Jenna est agente de contrôle à Montréal et aussi DJ et productrice de musique électronique. Elle voit son rôle d’agente de contrôle comme quelqu’un qui assure la sécurité et offre une certaine tranquillité d’esprit au public voyageur.

haut de la page

 

 

Rencontrez Jackie

Jackie est agente de contrôle à Halifax depuis 6 ans et demi et confectionne de merveilleux gâteaux dans ses temps libres. Selon elle, les commentaires positifs qu’elle reçoit des passagers sont la partie la plus enrichissante de son travail.

haut de la page

 

 

Rencontrez Francesca

Francesca, agente de contrôle à Vancouver, parle trois langues et est designer de mode. Elle mentionne que le travail d’agent de contrôle ressemble d’une certaine façon à celui du designer de mode : les deux comprennent des tâches qui nécessitent de nombreuses connaissances techniques ainsi qu’un grand souci du détail, un fait que la plupart des gens ignorent.  

haut de la page

 

 

Rencontrez Olumayowa

Olumayowa, qui est agent de contrôle à Calgary depuis trois ans, suit une formation en éducation à l’enfance durant ses temps libres afin de prendre la relève de la garderie de sa mère, lorsqu’elle prendra sa retraite. Il est aussi chanteur professionnel – « J’aime surtout le R&B et le jazz. » 

haut de la page

 

 

Rencontrez Aurele

Aurele, agent de contrôle à Edmonton, estime qu’il est important d’avoir un équilibre travail-vie personnelle et affirme que le poste d’agent de contrôle « convient bien à la vie de famille ». Et il est bien placé pour le savoir – il a rencontré sa femme à l’aéroport, il y a 17 ans.  

haut de la page

 

 

Rencontrez Grant

« J’aime aider les gens », mentionne Grant, agent de contrôle à Winnipeg depuis sept ans et grand-père passionné de plein air. Il aime son travail, car il a le sentiment qu’accomplir ses tâches lui permet de faire une différence dans la vie des gens.   

haut de la page

 

 

Rencontrez Giselle

Giselle est agente de contrôle à Toronto et passionnée de voyages, ce qu’elle considère comme une combinaison parfaite. Elle dit que son travail est important, car il permet aux gens d’arriver à destination en toute sécurité – que ce soit pour les affaires ou le plaisir.   

haut de la page

 

 

Rencontrez Lauralee

« Je suis très fière d’être Canadienne et Autochtone », dit Lauralee, agente de contrôle à Ottawa. Elle vient d’Iqualuit et étudie pour devenir nutritionniste holistique afin d’aider les gens dans le nord du Canada à améliorer leur alimentation.  

haut de la page

 

 

Rencontrez Roberto

Roberto, agent de contrôle à Montréal, aime s’entraîner au centre de conditionnement et écouter des films d’horreur. Il a déjà trouvé au point de contrôle une enveloppe qui contenait 14 000 euros, et a été en mesure de la remettre à son propriétaire avant qu’il prenne son vol. Roberto indique que le passager était « très très content ». 

haut de la page

 

 

Rencontrez Denise

Denise, agente de contrôle à Halifax, est fière d’être mère de joueurs de hockey et aime cuisiner pour se détendre. Elle veut que les gens qui quittent le point de contrôle sachent qu’elle a fait son travail au meilleur de ses capacités « et qu’ils peuvent être rassurés lorsqu’ils vont attendre leur vol ».  

haut de la page

 

 

Rencontrez Rocio

Rocio, agente de contrôle à Vancouver, est aussi maquilleuse, et indique que ses deux emplois lui permettent de vivre sa passion : travailler avec les gens. Au point de contrôle, cette passion se traduit par la volonté d’aider. « Je veux que les passagers soient heureux… et qu’ils veuillent répéter leur expérience de vol. »

haut de la page

 

 

Rencontrez Aygul

Aygul, agente de contrôle à Calgary, est aussi interprète et traductrice russe. Elle évalue son rendement quotidien en fonction du nombre de personnes qu’elle a aidées. « Suis-je parvenue à améliorer l’humeur de quelqu’un? Voilà mon objectif. »

haut de la page

 

 

Rencontrez Aaron

Aaron, originaire d’Edmonton, est agent de contrôle depuis neuf ans. Il est aussi athlète, et transpose l’esprit d’équipe au point de contrôle. « Je veux aider mes collègues, tout comme je le fais avec mes co-équipiers dans les sports. »

haut de la page

 

 

Rencontrez Raad

Raad, agent de contrôle à Winnipeg, est un fier Canadien qui perçoit son travail comme l’occasion de témoigner sa reconnaissance envers son pays. Il aime la pêche, mais pas la pêche sur glace. « Désolé, il fait trop froid pour ça. »

haut de la page

 

 

Rencontrez Jagdish

Jagdish est agente de contrôle depuis 31 ans et travaillait à l’aéroport Toronto-Pearson le matin des attentats du 11 septembre. « Nous étions tous en état de choc, puis paralysé », mentionne-t-elle. Mais ces événements lui ont rappelé à quel point son travail est important. « Nous veillons à ce que les passagers se rendent à destination en toute sécurité. »

haut de la page

 

 

Rencontrez Kristen

Kristen, agente de contrôle et spécialiste en formation à l’aéroport d’Ottawa, indique que son travail est enrichissant, car il lui permet de voir des résultats concrets « du point de vue de la sûreté ». Pendant ses temps libres, elle fait de la danse afin de réduire son stress et parce que c’est une activité qu’elle aime. 

haut de la page

 

 

Rencontrez Jennifer

« Ce que vous donnez, vous l’obtiendrez en retour. » Voilà le précepte qu’observe Jennifer dans le cadre de ses fonctions d’agente de contrôle, à l’aéroport de Montréal. Son plus beau souvenir au travail est lorsqu’elle a aidé une passagère aînée en transportant ses bagages d’un bout à l’autre de l’aéroport.

haut de la page

 

 

Rencontrez Stephen

Stephen, agent de contrôle à l’aéroport d’Halifax, est aussi charpentier durant ses temps libres. Le souci du détail est essentiel pour réussir les tâches propres à ces deux emplois. Il mentionne qu’il faut « être attentif non seulement à tout ce qui se passe autour de vous, mais aussi à ce qui se passe sous vos yeux, et ce, en tout temps ».  

haut de la page

 

 

Rencontrez Uzma

Uzma, qui est coiffeuse pour mariées et qui aime voyager, est agente de contrôle à Vancouver depuis dix ans. Elle estime que son travail est important, car les agents de contrôle « font en sorte que les déplacements aériens des passagers, de mes amis, de ma famille, de même que les nôtres, sont sécuritaires ».   

haut de la page

 

 

Rencontrez Angeline

Angeline est agente de contrôle à Calgary depuis trois ans. Elle est fière d’avoir été en mesure d’aider une passagère sourde à passer au contrôle grâce à sa connaissance de base de la langue des signes. « Je ne connais pas parfaitement la langue [des signes], mais je peux tout de même me débrouiller afin d’aider. »   

haut de la page

 

 

Rencontrez Montanna

Montanna, agente de contrôle à Edmonton, a grandi avec un problème d’élocution et mentionne que son travail l’a aidée à surmonter cette difficulté. « Mon emploi d’agent de contrôle m’a aidée à prendre confiance en moi. Je suis moins gênée. »  

haut de la page

 

 

Rencontrez Parrish

Parrish, agent de contrôle à Winnipeg, fait du bénévolat pendant ses temps libres en jouant le rôle du père Noël. Il a hérité cette responsabilité de son père, et sa fille l’aide à présent à titre de lutin. Ayant servi dans l’armée, il considère son bénévolat et son emploi comme la continuation de sa volonté de servir le public.    

haut de la page

 

 

Rencontrez Amanda

Amanda, agente de contrôle à Toronto, est une fière maman ainsi qu’une athlète amateure passionnée. Son souvenir préféré est d’avoir fait la connaissance de l’ancien vice-président américain au point de contrôle, qui l’avait d’ailleurs remerciée d’avoir fait son travail.   

haut de la page

 

 

Rencontrez Matt

Matt est agent de contrôle et spécialiste de la formation à Ottawa, en plus de participer à des courses à obstacles, et de se décrire comme étant un intello. Il espère pouvoir amener ses deux jeunes enfants au salon Comiccon (congrès sur les bandes dessinées) cette année.   

haut de la page

 

 

Rencontrez Lesly

Lesly, agent de contrôle et superviseur de point de contrôle à Montréal, est fier du travail qu’il accomplit et de ses collègues. « Il faut qu’une personne fasse preuve de connaissance, faudrait que la personne ait le sens du devoir, faudrait que la personne soit intègre. Il faudrait que la personne ait le sens du service. »  

haut de la page

 

 

Rencontrez Lucy

Lucy, agente de contrôle à Halifax depuis 20 ans, travaillait lorsque sont survenues deux importantes tragédies aériennes. Ce fut des moments difficiles, mais ils lui ont fait comprendre l’importance de son travail, soit « d’assurer la sécurité des gens et les emmener à leur destination ». 

haut de la page

 

 

Rencontrez Tehseer

Tehseer, agent de contrôle à Calgary, parle quatre langues, en plus d’être acteur, metteur en scène et monologuiste comique dans ses temps libres. Il dit qu’il y a un lien entre être sur scène et être un agent de contrôle : dans les deux cas, il faut une bonne communication.  

haut de la page

 

 

Rencontrez Kitty

Kitty d’Edmonton est agente de contrôle depuis huit ans. Elle aime dessiner, peindre et faire de la poterie, et affirme que ces loisirs lui ont appris à être patiente, une qualité qu’elle utilise tous les jours au travail. 

haut de la page

 

 

Rencontrez Johnny

Johnny est agent de contrôle à Toronto et il est fier du travail qu’il fait, mais son père l’est encore plus. Il dit que son père est « toujours à vanter » le fait que son fils a un emploi qui aide les gens et les garde en sécurité. « Cela me rend encore plus fier, puisque je sais que mon travail [...] touche aussi mes parents. »  

haut de la page

 

 

Rencontrez Curlyn

Curlyn, agente de contrôle à Ottawa, aime beaucoup cuisiner et elle se spécialise dans les mets de son pays natal, la Grenade. Elle adore le sentiment de satisfaction qu’elle retire du travail lorsqu’elle a aidé une personne. « Il est valorisant d’être agent de contrôle lorsque les passagers quittent le point de contrôle en souriant. » 

haut de la page

 

 

Rencontrez Lamya

Lamya, agente de contrôle et superviseure à Montréal, raconte que son travail et sa famille la gardent plutôt occupée, mais elle essaie de faire du travail humanitaire quand elle en a la possibilité. « Quand j’ai l’occasion avec le temps ou le très peu de moyens, j’essaie le plus de les aider. » 

haut de la page

 

 

Rencontrez Rachel

Rachel est agente de contrôle à Halifax depuis 16 ans. Son souvenir préféré du travail remonte à la fois où elle a pu « réunir » un voyageur et le couteau suisse qu’il avait dû abandonner au point de contrôle. Le couteau était un trésor de famille, aussi toute la famille était-elle présente pour la remercier de l’avoir rendu. 

haut de la page

 

 

Rencontrez Mukta

Mukta, agente de contrôle à Vancouver, est une mère dévouée et une joueuse de badminton invétérée, qui dit que ce sport, tout comme son travail, demande d’être toujours vigilant et actif. Elle est devenue agente de contrôle « car [elle tenait] à travailler dans un milieu multiculturel et professionnel propice au travail d’équipe [et qui ajoute] de la valeur à la société. »

haut de la page

 

 

Rencontrez Ranjit

En plus d’être coiffeur et passionné de vélo, Ranjit est agent de contrôle et spécialiste de la formation à Winnipeg. Ce qu’il aime le plus de son travail est d’aider les voyageurs qui en ont besoin. « [Un voyageur] qui paraissait perdu ou confus [...] est maintenant rendu à sa porte d’embarquement et [...] se sent détendu. » J’en retire beaucoup de satisfaction. » 

haut de la page

 

 

Série des gens vrais : Ajay
Rencontrez Ajay

Ajay, agent de contrôle et philanthrope de Calgary, fait de la danse Bollywood vêtu en drag et verse toutes les recettes à des organismes de bienfaisance. Il donne l’argent aux organisations qui appuient la lutte contre le cancer du sein en hommage aux amis à l’aéroport qui ont combattu cette maladie. 

haut de la page

 

 

Rencontrez Tony

« Ma priorité absolue, c’est votre sécurité », lance Tony, un agent de contrôle à Edmonton. À l’âge de 17 ans, il a quitté l’ex-Yougoslavie pour venir s’installer au Canada et il affirme pouvoir se servir de ses connaissances des langues des Balkans au moins une ou deux fois par jour pour aider les passagers. 

haut de la page

 

 

Rencontrez Marianne

Marianne, à Toronto, est agente de contrôle depuis 42 ans et apprécie le sens du devoir accompli qu’elle retire de son travail. « Vous pouvez dire : “J’ai aidé les gens à franchir le point de contrôle, ils sont en sécurité.” Vous êtes satisfait. » Dans ses temps libres, elle est artiste et adepte de la musique punk rock. 

haut de la page

 

 

Rencontrez Jean-Marie

Jean-Marie, agent de contrôle à Ottawa, est également technicien en cardiologie à l’Institut de cardiologie d’Ottawa, et les deux carrières le passionnent. « Que ce soit avec un patient ou avec un passager, vous devez lui montrer le processus et le rassurer tout au long de l’expérience. » 

haut de la page

 

 

Rencontrez Hassan

Le contrôle de sécurité est une affaire de famille pour Hassan – son fils est également agent de contrôle à Montréal. Il est fier du travail qu’ils accomplissent, et indique qu’il souhaite que les passagers comprennent que les agents de contrôle ont « leurs intérêts [...] à cœur et [qu’ils veulent] les aider à passer au contrôle le plus rapidement possible. »

haut de la page

 

 

Rencontrez Suzy

Suzy, agente de contrôle à Halifax, a reçu un diagnostic de cancer alors qu’elle n’avait que 13 ans. Maintenant guérie, elle est une fière maman et grand-maman qui a toujours hâte aux soirées de jeux en famille.

haut de la page